Partir pour la première fois en colonie de vacances

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Votre enfant n’est jamais parti sans vous? Vous sentez qu’il grandit et qu’il aimerait découvrir la vie en collectivité? Vous voudriez qu’il dépasse sa timidité au sein d’un groupe d’enfants? Vous souhaitez qu’il approfondisse une activité ou se découvre une passion ? Vous êtes attiré par le thème du séjour mais pas par l’idée de la « colonie » que vous imaginez non adaptée à votre enfant ?
Partir pour la première fois est parfois un cap difficile à passer tant pour l’enfant que pour les parents. Il n’est jamais facile de confier son enfant à des inconnus… et pour vous aussi, des premières vacances en colonie ne doivent pas être synonymes d’angoisse et de tristesse…
Partir en séjour de vacances est une expérience merveilleuse, une source d’enrichissement et ces quelques jours doivent permettre à l’enfant de grandir, de revenir avec plus de confiance en lui et une multitude de souvenirs à vous raconter…
Pour faciliter le départ et être rassuré, nous vous conseillons donc de prendre quelques précautions :
- Vérifiez que l’organisme que vous avez choisi ait bien tous les agréments nécessaires : déclaration du séjour auprès de la DDCS (Ministère Jeunesse et Sport), encadrement qualifié, conditions d’hébergement et de sécurité du lieu d’accueil. La loi demande que les organismes prévoient 1 animateur pour 12 enfants, mais les organisateurs sérieux proposent plutôt 1 animateur pour 6 enfants.
- Prenez contact (par téléphone) avec l’organisme afin de savoir à qui vous confiez votre enfant, et n’hésitez pas à poser de nombreuses questions.
Vérifiez notamment la composition du groupe pour que votre enfant s’y sente à l’aise :
- demandez si votre enfant sera le seul à être inscrit individuellement ou si il y a vraiment des enfants d’horizons différents… nous entendons chaque année des histoires de parents qui ont inscrits leurs enfants dans des groupes déjà constitués ou ayant des problèmes de discipline… ce que personne ne souhaite pour une première expérience !
- assurez-vous que les tranches d’âges soient bien respectées car il est difficile pour un enfant de se retrouver avec des inscrits bien plus âgés qui ne partagent pas les mêmes centres d’intérêts. Et comment justifier qu’un  enfant de 8 ans aura le même rythme qu’un ado de 14 ans ? Vos enfants sont durant l’année dans un système scolaire où ils vivent avec beaucoup de monde. Il est important que leurs vacances soient un moment de détente, de découverte de l’autre, dans une atmosphère à échelle humaine, que chacun soit écouté et suivi individuellement, ce qui est impossible sur un séjour de 150 inscrits…

- Faites la valise de votre enfant avec lui : prenez la liste trousseau de l’organisme, détaillez-la, donnez lui des conseils pour le linge, les affaires de toilette, ce qu’il faut mettre quand il pleut, quand il fait très chaud… aidez-le à gérer son autonomie, même si un animateur sera toujours là pour tout vérifier.

- Pour aider votre enfant à partir sans vous, prévoyez dans sa valise des enveloppes timbrées afin qu’il puisse vous écrire à tous moments, des photos de votre famille pour qu’il vous emporte au fond de sa poche, et surtout écrivez lui souvent, notamment les premiers jours de la colonie (vous pouvez poster une lettre un jour avant son départ pour qu’il la reçoive à son arrivée). A l’ère du mail, on n’oublie souvent le bonheur de recevoir du courrier, rien ne remplace la joie d’un enfant de lire une lettre distribuée lors du dessert du repas de midi… lors de cette distribution, il est parfois très dur d’assister à la déception de certains enfants qui attendent depuis plusieurs jours du courrier!
Les séjours qui prônent la rupture complète avec la famille ne sont plus de rigueur, heureusement, car il est normal que vous ayez des contacts avec vos enfants ; surtout dans les 3 premiers jours pour être sûrs que tout va bien, qu’il s’est fait des amis, qu’il s’adapte bien et que l’équipe s’occupe bien de lui.
Mais les appels téléphoniques lors des temps calmes ne  peuvent être trop nombreux car cela fait culpabiliser l’enfant de sentir ses parents inquiets alors qu’il s’amuse. Les appels en fin d’après midi sont toujours redoutés des équipes d’animation, l’approche du soir rappelle la fatigue de la journée, la peur de la nuit… privilégiez donc les appels pendant le temps calme après le déjeuner.
Donc prenez votre mal en patience, si votre enfant ne vous appelle pas, c’est qu’il n’en a pas besoin et qu’il est heureux.
Beaucoup d’organisateurs mettent en place une système d’informations, par téléphone, mais surtout sur des sites sécurisés, ouverts aux seuls parents par mot de passe, ce qui permet aux familles de voir les photos des séjours et de réaliser ce que vivent les enfants.

Partir pour la première fois en colonie est un cap à franchir mais parions que votre enfant ne demandera qu’à y revenir…

Pour de plus amples informations, vous pouvez vous renseigner auprès de l’organisme Thalie, spécialiste des colonies artistiques depuis plus de 10 ans: www.thalie.eu

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »